Portraits sectoriels

Portrait analytique des grands secteurs d'activité de la région

Action sociale
Les 2 268 établissements de la région intervenant dans l'action sociale employaient  près de 55 800 salariés à fin 2020. Les effectifs sont en hausse depuis 2008. Sur un an et sur fond de crise sanitaire, la hausse atteint +0,9% quand les effectifs tous secteurs diminuent (-0,9%)L'action sociale représente 5,2% de l'emploi salarié régional. La majorité des salariés  est employée dans l'action sociale sans hébergement. Le secteur représente une part non négligeable des recrutements de la région et a accru son recours à l'intérim en 2020.La demande d'emploi est en baisse sous l'effet de la crise sanitaire et des opportunités d'emploi se créent en fonction des besoins. De fait, les tensions de recrutement se sont accrues.Les demandeurs d'emploi sont majoritairement des femmes  qualifiées et diplômées et  près de 60% travaillent en activité réduite.
En savoir plus
Agriculture
La production agricole emploie plus de 26 400 salariés en équivalent temps plein en 2020 sur la région. Les recrutements du secteur sont rythmés par la diversité des productions saisonnières.Les offres d'emploi du secteur ont un caractère saisonnier  et correspondent principalement  à  des postes d'aide agricole peu  qualifiés.Les demandeurs d'emploi inscrits dans ces métiers sont principalement des hommes, avec une forte proportion de séniors et de chômeurs de longue durée.La diversité des productions agricoles sur les différents bassins de la  région permet de proposer des emplois sur une longue période de l'année.La crise COVID a impacté le secteur sur les tous premiers mois, les ambitions d'embauche reviennent à la normale en 2021.
En savoir plus
Bâtiment
Avec 6,8% des effectifs salariés de la région des Pays de la Loire en 2020, le bâtiment représente un secteur d'activité conséquent pour l'emploi régional.Lancés sur une dynamique favorable depuis 2015, les recrutements et les offres d'emploi déposées à Pôle emploi ont été nettement ralentis par l'arrêt des chantiers lors du premier confinement de printemps 2020.Les contrats courts étant particulièrement affectés par les mesures de restriction, la demande d'emploi a bondit au 2ème trimestre, et n'a toujours pas retrouvé son niveau de 2019.Malgré cela les tensions de recrutement, qui touchent particulièrement le secteur, semblent hélas persister.L'emploi intérimaire a particulièrement souffert en 2020. Il a été divisé par 10 au mois d'avril 2020. Mais il a très vite retrouvé son niveau habituel.
En savoir plus
Commerce et distribution
Le secteur du commerce et de la distribution pèse près de 146 700 emplois  salariés répartis dans plus de 16 500 établissements.Avec 13,7% des effectifs salariés, il constitue un des premiers secteurs employeurs de la région des Pays de la Loire.Plus de 9 600 offres y ont été collectées par Pôle emploien 2020, enregistrant une très forte baisse annuelle de près de -30% par rapport à 2019. Celle-ci s'explique en grande partie par l'impact des mesures prises lors de la crise sanitaire Covid-19 dans ce secteur.A fin décembre 2020, plus de 40 000 demandeurs d'emploi étaient inscrits dans la région sur un des métiers spécifiques au secteur du commerce et de la distribution, soit une hausse annuelle de +5,9% par rapport à 2019.
En savoir plus
Commerce et réparation automobile
Fin 2020, le secteur du commerce et de la réparation automobile compte 23 550 salariés répartis dans plus de 3 600 établissements.Il représente  2,2% des effectifs salariés de la région des Pays de la Loire.En 2020, près de 9 700 déclarations préalables à l'embauche (hors intérim)ont été enregistrées dans ce secteur.Fin décembre 2020, plus de 1 500 offres d'emploi du secteur ont été collectées sur 12 mois par Pôle Emploi, enregistrant une forte baisse annuelle de-31,1%.Plus de 3 200 demandeurs  sont inscrits en catégorie ABC dans la région sur les métiers du secteur du commerce et de la réparation automobile, avec une évolution annuelle de +9,7% en 2020.
En savoir plus
Equipement électrique et électronique
A fin décembre 2020, la région des Pays de la Loire emploie  près de 18 700 salariés dans le secteur de l'équipement électrique et électronique, qui représente 1,7% de l'emploi ligérien.La crise de 2009 et les  mutations économiques des dix dernières années (délocalisations, ...) ont entrainé une réduction massive des effectifs (-16 points entre 2008 et 2015).Malgré une reprise des créations de postes depuis 2016, les mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid sont hélas venues perturber cette dynamique favorable, en 2020, avec une baisse annuelle de -1,3%.D'ailleurs, les embauches et les offres d'emploi baissent de façon très prononcées en 2020 avec respectivement-25,5% et -38,5%. L'emploi intérimaire résiste avec une progression de 26,3%.Quant aux 626 projets de recutements envisagés en 2021 par les Ets de ce secteur, ils chutent de moitié par rapport à ceux de 2020.
En savoir plus
Hôtellerie-restauration
Le secteur de l'hôtellerie-restauration compte près de 42 100 salariés dans la région des Pays de la Loire et représente près de 4% des effectifs salariés régionaux à fin décembre 2020.La crise Covid est venue stopper en 2020 une période de très fort dynamisme de ce secteur.Près de 8% de l'emploi salarié a quitté le secteur durant l'année 2020 et le nombre d'embauches a diminué de plus de 50% sur cette même période.Dans le même temps, plus de 20 160 demandeurs d'emploi sont inscrits dans la région au 31 décembre 2020 sur un des métiers spécifiques au secteur;soit une hausse de +9,7%, deux fois supérieure à celle régionale.Enfin, interrogés fin 2020, les entreprises prévoient une baisse de -23,7% de leurs embauches pour 2021, au vu du contexte sanitaire.
En savoir plus
Industrie agro-alimentaire
Composante importante et ancrée dans la région Pays de la Loire, l'industrie agroalimentaire représente plus de 55 100 salariés, 31 700 embauches et 252 000 missions intérimaires, au 31 décembre 2020.La crise sanitaire impacte directement le secteur qui montre une résistance accrue sur les principaux indicateurs.Son activité sur le marché du travail représente près de 4 500 offres d'emploi enregistrées sur 12 mois au 31 décembre 2020, en forte baisse.Avec plus de 31 700 déclarations  d'embauches au cours des douze derniers mois, le secteur maintient un volume d'embauches élevé, cependant en baisse.La demande d'emploi a progressé en lien avec un marché du travail moins fluide. Les évènements liés au Covid n'ont que très légèrement ralenti la dynamique du secteur.
En savoir plus
Matériel de transport
L'industrie de fabrication de matériel de transport est historiquement un marqueur économique de la région des Pays de la Loire. La façade atlantique est caractérisée par la construction navale et l'industrie aéronautique alors que l'est de la région se singularise par le poids qu'y occupe l'industrie automobile.Depuis la crise de 2008, qui avait fortement impacté ce secteur jusqu'en 2015, ses effectifs salariés ont progressé pour retrouver leurs niveaux pré-crise fin 2019.Cependant, les restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid 19 sont hélas venues perturber cette dynamique récente, avec une baisse de -1,5% en 2020.Dans ce contexte en 2020, les embauches, les missions intérim et les offres déposées à Pôle emploi enregistrent des baisses très prononcées, avec respectivement -38,9%, -23,2% et -57,4%.Près de 1850 projets de recrutements sont envisagés en 2021 par 41,3% des établissements de ce secteur.
En savoir plus
Métallurgie et transformation des métaux
Composante historique de l'industrie ligérienne, la métallurgie représente près de   33 000 salariés à fin 2020 (3,1% de l'effectif salarié régional), en net recul de -2,8% sur un an.Fin décembre 2020 plus de 4 600 missions d'interim ont été  comptabilisées, en baisse de -7,5% sur un an.En 2020, le nombre d'offres d'emploi enregistrées diminue fortement (-57,7%). Les offres en CDI sont majoritaires.Les profils recherchés sont différents et concernent autant les employés que les ouvriers ou les qualifications supérieures.Les DPAE (hors intérim) sont également en forte régression sur la période (-29,0%).La demande d'emploi  augmente (+11,5% sur douze mois). Les entrées sont en hausse et les sorties baissent. Le solde est défavorable à une diminution du chômage dans ce secteur.
En savoir plus
Numérique
Composante économique récente, le secteur du numérique comtpe plus de 38 100 salariés dans la région des Pays de la Loire et représente 3,6% des effectifs salariés.Le secteur ne dépose pas de grands volumes d'offres à Pôle emploi. Au 31 décembre 2020, près de 1 700 offres d'emploi ont été enregistrées en  douze mois par Pôle Emploi, majoritairement sur des contrats longs (78% de CDI).Le secteur est peu utilisateur de missions intérimaires, ayant recours à des types de contrats plus longs (CDD et CDI).Malgré la crise COVID, le secteur est resté dynamique au niveau de ses embauches. Il représente près de 3% des embauches dela région, en forte augmentation (+38,2%) en 2020.Près de 6 500 demandeurs d'emploi (soit +14,4% en un an) étaient inscrits dans la régionsur un des métiers spécifiques au secteur sur fond de dégradation du marché du travail en 2020. Cependant, les tensions de recrutement restent importantes sur certains métiers du secteur.
En savoir plus
Plasturgie
Composante spécifique de l'industrie ligérienne, la plasturgie représente près de 17 600 salariés et près de 30 800 missions intérimaires en 12 mois, surtout dans la fabrication de produits en plastique.Son activité sur le marché du travail est limitée avec plus de  500 offres d'emploi enregistrées à fin décembre 2020.Malgré un recours renforcé à l'intérim, le nombre d'embauches a plus fortement chuté en un an dans ce secteur (-27,2%) que tous secteurs confondus  (-21,6%).La demande d'emploi augmente de 6,0% sur 12 mois. Les entrées sont supérieures aux sorties de demandeurs d'emploi.Les tensions s'amenuisent pour les recrutements des trois métiers recherchés par les employeurs. Deux métiers restent tendus.
En savoir plus
Santé
Le secteur de la santé  employait plus de 48 200 salariés à fin décembre 2020.Sous l'effet de la crise COVID, le secteur a vu ses effectifs progresser en 2020 et ce sont plus de 3 800 établissements emploient 4,5% des salariés de la région.Avec plus de 60 000 missions intérimaires proposées en 2020, le recours à l'intérim reste moins ancré dans le secteur malgré une hausse marquée pendant la crise COVID.Les DPAE sont importantes sur le secteur (plus de 10% des embauches régionales) et diminuent sur un an, à un rythme moins important que sur l'ensemble des secteurs.Le phénomène est identique sur les offres d'emploi (-2,0% sur un an à fin décembre 2020, contre-27% sur l'ensemble des secteurs).En lien avec le développement de la crise sanitaire, le marché du travail du secteur laisse apparaître des tensions plus marquées, notamment concernant les aides-soignant(e)s et les infirmier(e)s.
En savoir plus
Transport logistique
Composante importante de l'emploi ligérien, le secteur du transport et de la logistique représente  quelques 74 706 salariés fin décembre 2020, employés en majorité dans le transport terrestre et par conduites. En complément, ce secteur emploie de nombreux intérimaires, affectés pour moitié à l'entreposage.Son activité sur le marché du travail est importante avec 5 213 offres d'emploi enregistrées sur l'année 2020, malgré une évolution annuelle de -24,1%, liée aux impacts de la crise sanitaire Covid.Avec 36 682 déclarations d'embauche sur la même période, le secteur enregistre une forte baisse de -21,6% sur l'année 2020.A fin décembre 2020, près de 30 829 demandeurs d'emploi étaient positionnés sur un des métiers spécifiques au transport ou à la logistique.
En savoir plus
Travaux publics
Petit secteur pour l'emploi en Pays de la Loire, les travaux publics représentent près de  17 800 salariés fin 2020 (1,7% de l'emploi salarié). Un tiers (32%)  est employé dans les travaux de démolition, 28% dans la construction de réseaux et de lignes et 26% dans la construction de routes et de voies ferrées.Après trois années successives de dynamique favorable, le secteur est confronté comme tous les autres à une situation particulière liées aux mesures de restrictions sanitaires.Les travaux publics font partie des secteurs qui limitent la dégradation avec une baisse des embauches limitée, intérimaires comme non intérimaires.La demande d'emploi augmente, mais de façon semblable au reste de la région.
En savoir plus